La démocratie et son coût réel

La démocratie et son coût réel

12 novembre 2021 0 Par Paul Rassat

Voyant passer toutes sortes de chiffres et d’analyses, Talpa a contacté René Dosière, un spécialiste en matière de budget, de coût, et en particulier de celui de la démocratie.

Courrier envoyé à M. Dosière

J’ai été professeur pendant 38 ans. J’ai pu mesurer l’écart entre les discours, les analyses et la réalité du système enseignant. …J’entends régulièrement qu’il faut dégraisser le mammouth et je ne sais pas vraiment qu’en penser. Valérie Pécresse veut, après bien d’autres, supprimer les postes de 150 000 fonctionnaires. Dans un petit livre « Les mensonges de l’économie », J. K. Galbraith expliquait que le privé critique et veut supprimer le secteur public parce qu’en réalité le privé ne fonctionne pas mieux que le public. Ce serait davantage une lutte idéologique qu’un souci d’efficacité.  

Guerre de chiffres

Vous surveillez les finances de la France. Vous calculez le coût de nos élus. J’ai vu des chiffres. Qu’en penser ? Les mêmes sont brandis par des partis opposés pour défendre des  visions opposées. Je me demande parfois si les véritables assistés de notre système ne seraient pas une partie de nos dirigeants. J’ai vu à quel point notre système scolaire ne permet pas aux véritables personnalités de s’exprimer. Nous rejetons ainsi des gens de valeur et nous plaignons ensuite qu’ils aient besoin d’assistance. Le système scolaire a d’abord fait de Jean-Louis Étienne un ajusteur fraiseur ! Nos élus ne sont pas toujours les gens les plus dévoués, ni les plus performants dans bien des domaines, mais ils ont compris comment tirer profit du système auquel ils prétendent se dévouer. Ils en retardent d’ailleurs l’évolution en procédant de la sorte.

Réponse de M. Dosière

Comparaison n’est pas raison

« Il est parfois difficile de s’y reconnaître dans les chiffres  mis dans le domaine public. Par ailleurs les comparaisons internationales sont délicates: la France a davantage d’enseignants, mais le personnel des maternelles est compris. Or certains pays-par ex.l’Allemagne – n’ont pas de maternelles mais des garderies privées. »

Ne pas confondre le coût de la démocratie et celui de la politique menée ou non  

« Quoiqu’il en soit je peux vous fournir les chiffres réels du coût de la démocratie en France:2 milliards d’euros soit 0,1% de la dépense publique (1400 milliards) Autrement dit sur 1000 euros de dépense publique, les pouvoirs publics (Elysée, Assemblée Nationale, Sénat, Matignon) représentent un euro, je dis bien un euro.

Si l’on ajoute les indemnités totales de tous les élus locaux, on obtient 1,9 milliards d’euros, à rapprocher des budgets locaux, 250 milliards soit 0,8% des budgets locaux. Rassurez-vous  ce ne sont pas nos élus qui creusent les comptes du pays mais la politique qu’ils mènent ou ne mènent pas. Si vous voulez en savoir plus je vous recommande mon dernier livre: Frais de Palais, vivre à l’Elysée de de Gaulle à Macron. »