Fédérations

Fédérations

11 janvier 2023 0 Par Paul Rassat

Les fédérations sportives se distinguent. En France, elles font jaser. Voici un titre paru dans la presse «  Abus sexuels dans le sport : quatre plaintes au sein de la Fédération d’escalade. » La Fédération de patinage n’a pas été épargnée. Bernard Laporte, à la tête de la Fédération de rugby, a été condamné à deux ans de prison avec sursis et 75000 euros d’amende. Il a fait appel, a pris ses distances avec la direction de la Fédération. Quelques rumeurs courent à propos du tennis. Le football occupe actuellement la scène. Noël le Graët semblerait dépassé par l’âge, les déclarations incontrôlées et d’autres joyeusetés.

Comment est-ce possible ?

On peut se demander comment de tels abus de tous ordres pourraient se produire dans des domaines animés par les valeurs du sport. Ce n’est pas imaginable. À croire que les Fédérations sportives seraient gangrenées et fonctionneraient pour l’intérêt ou le profit de quelques uns au détriment des autres. Difficilement imaginable et compatible avec le dépassement de soi, l’abnégation, l’entraide, l’esprit d’équipe. Le sportif de base serait-il trop naïf ? Le dirigeant forcément pervers ?

Fédération

Le mot fédération vient du latin foederatus qui signifie « allié ». Drôles d’alliés au sein d’une fédération si l’un exploite l’autre ! Les Suisses ont trouvé la parade. Avec leur Confédération Helvétique ils allient des alliés, renforçant ainsi la notion d’alliance. Bon, me direz-vous, les Confédérés des onze États du sud de ce qui est devenu les États-Unis d’Amérique (et non l’Amérique abusivement auto déclarée) ne sont pas un exemple pertinent de bonne alliance.

La fin et les moyens

Le sport ne serait-il finalement devenu qu’un moyen d’accéder à ses fins ? Gloire, argent, pouvoir. Telles seraient en réalité les « valeurs » qu’il véhicule. Ce serait déjà discutable quant aux sportifs eux-mêmes. Mais concernant des dirigeants qui exploiteraient ce système, ce serait consternant. Non ? Laporte semble l’avoir prise. Le Graët démange. À suivre…