Verdict

Verdict

26 juillet 2022 0 Par Paul Rassat

Il y a peu se terminait un procès dont tout le monde attendait le verdict. Comme Talpa aime creuser l’étymologie, rappelons ceci. Le verdict est le résultat de la délibération de la juridiction criminelle. Le mot vient de l’anglais verdit, verdict d’après le latin médiéval verdictum, venant lui-même de verumdictum. Littéralement dire le vrai. Alain Rey rappelle dans À mots découverts  que Pirandello  »  a eu le culot d’intituler une pièce de théâtre célèbre dans le monde entier Chacun sa vérité. Et il faut parfois  dire à quelqu’un ses quatre vérités pour approcher de la vérité. Alors, dire le vrai… »

Confusion

Il semblerait que dans l’esprit de beaucoup de gens le verdict se confonde avec la sentence. Celle-ci est la décision de justice, le jugement alors que le verdict serait plutôt la reconnaissance ou non de la culpabilité de l’accusé. La sentence ne peut pas être une sanction puisque celle-ci peut être soit une peine soit une récompense. On a rarement vu récompenser un accusé. La punition renvoie, elle, au monde scolaire-serait-il une prison ?-. Reste la condamnation, « dispositif permettant de bloquer une serrure ».

Votre verdict sur ces réflexions ?

Page

Moins on lit, plus on entend qu’il faut tourner la page.

Partir, c’est s’ouvrir un peu

Le Tour de France est parti 24 fois de villes étrangères. Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Luxembourg, Angleterre, Suisse, Espagne, Irlande, Monaco et Danemark. Six fois des Pays-Bas. Pourquoi ne pas transformer le Tour de France en Tour d’Europe ? Chaque édition ne compterait que des départs successivement de tous les Pays formant l’Europe. Paris serait la ville d’arrivée. Le sport contribuerait ainsi à la paix au sein du continent et, gageons-le, la Russie ne voudrait pas échapper à ce Tour de roue populaire.

Dire et faire diffèrent

Comme l’a déjà souligné Talpa, notre époque fait de son mieux. On aime à dire qu’on fait en sorte de, qu’on fait en sorte que… On ne fait pas, on fait en sorte, on dit faire et on diffère, on analyse son action davantage qu’on en attend un résultat. Prétendant faire, ce faisant on atermoie.