Frère ? Semblable ?

Frère ? Semblable ?

16 janvier 2023 0 Par Paul Rassat

Contiguïté ou continuité ? À Victor Hugo « Ah! Insensé, qui crois que je ne suis pas toi! » répond Baudelaire « – mon semblable, – mon frère ! » Retour au livre de Lionel Naccache Apologie de la discrétion pour tenter de s’y retrouver.

L’empathie lucide

Lionel Naccache rappelle que je ne peux pas être un autre, et donc, pour cette raison, éprouver ce que l’autre éprouve. Mais je partage la même condition que les autres, ce qui m’autorise à vivre «  les sentiments d’empathie lucide et altruiste, de solidarité et de responsabilité… » Nous vivons avec les autres une relation de contiguïté et non de continuité.

Suis-je la rivière ?

Rapporté à notre relation à la nature, ceci donne, souligne Lionel Naccache un contresens du type «  La rivière fait partie de moi-même » (slogan lapon rapporté et amplifié par Arne Naess). Mais rien ne nous empêche de penser : «  Je décide de faire comme si la rivière faisait partie de moi-même. » Je demeure moi-même sans me fondre et disparaître dans un « Je suis Charlie » bientôt oublié pour une autre immersion émotionnelle. Mais je suis conscient de ma démarche.

La co-naissance poétique comme éthique

Olivier Rey, dans Une question de taille cite Homère comparant «  la résistance des lignes grecques devant les assauts troyens…à celle qu’oppose un rocher au vent marin qui le fouette. » Cette comparaison n’est possible que  par le biais d’une interprétation anthropomorphique. «  Il n’y a donc pas simple transfert du registre des éléments naturels à celui des comportements humains, mais mise en relation réciproque… » «  Ainsi que l’écrit Claudel dans son Art poétique, les choses ne sont pas seulement des objets de connaissance, mais des motifs de co-naissance. ». Olivier Rey ajoute «  En dégradant la nature, c’est donc aussi à la perception qu’il a de lui-même que l’homme porte atteinte. »

Se porter ou être emporté

Vivre en permanente « immersion » ? Immersion dans l’émotion, dans des expériences sans cesse renouvelées sur un rythme de plus en plus soutenu ? C’est une contradiction qui conduit à une forme de schizophrénie. Comment vivre réellement quoi que ce soit emporté à la surface du monde par un flux tendu événementiel et émotionnel en prétendant vivre «  en immersion » ? Noyé à la surface, au grand air ! Emporté.

Un coup de langue

La violence politique, sociale, professionnelle qui régule en profondeur nos sociétés se cache derrière la bienveillance demandée à chacun. Pendant que la main bienveillante attire l’attention et calme le jeu, l’autre agit réellement. Et c’est ainsi que «  Dix petits nègres » est devenu  «  Ils étaient dix ». Titre bienveillant. Il semblerait que notre époque préfère le pavlovien Hugo au fraternel Baudelaire. D’où fusion et confusion.