La statistique selon Alexandre Vialatte

La statistique selon Alexandre Vialatte

10 février 2024 0 Par Paul Rassat

« Notre siècle est celui de la précision. Appuyée sur la statistique. La statistique est une science étonnante. Elle donne des certitudes chiffrées. Elle a prouvé que dans huit cas sur dix les boulangers sont des hommes qui fabriquent du pain.  Ce qui confirme un pressentiment qu’on avait déjà de cette affaire, mais sans preuve scientifique et par pure intuition. Et voilà ce qu’il y a de beau avec la statistique : ce qu’on savait bêtement avant elle, on le sait ensuite scientifiquement. »   

Le bonheur est dans la statistique     

«  Elle vient de braquer son microscope sur les problèmes pédagogiques. Et il n’y a plus de place pour le doute : le premier de la classe est plus heureux que le cancre : « six fois et demie » exactement. Qui l’aurait cru ? Personnellement j’aurais dit sept. Mais d’autres disent cinq et d’autres pensaient quatre. Cette fois nous voilà tous d’accord. Nous ne pensions pas à la demi-fois où le cancre était si malheureux pendant que le premier jubilait, ou alors à la fois complète où le premier ne riait qu’à moitié tandis que le cancre hésitait entre les larmes et la joie. Maintenant nous savons mieux la chose : nous la savons une fois et demie. »

La précision approximative

 Le tour de force de la statistique est  donc d’apporter une précision scientifiquement précise et approximative.  Prenons le taux de natalité français en 2023. On nous dit qu’il est de 9,9 pour mille habitants. Hommes et femmes confondus ? Sans doute. Mais les SDF sont-ils considérés comme des habitants. Les étrangers, les migrants, les sans papiers sont-ils comptabilisés ? 

Tirer pour réarmer

 Ce taux de 9,9 est une moyenne annuelle, le taux de natalité varie , en effet, selon les mois. Sait-on pourquoi ? En fonction de la météo ? Des programmes TV ? Des périodes de vacances ? De la déclaration des impôts ?  Le président Macron  exhorte au réarmement de la France. Certains s’étonnent de ce vocabulaire guerrier là où l’amour devrait présider, président. Mais ne faut-il pas tirer au moins un coup pour réarmer la natalité ? Pas forcément ,diront celles et ceux qui pensent à toutes les autres formes de procréation, IIU, FIV , in vitro, in statistico… La statistique est éminemment floue, mais elle rassure !

Et c’est ainsi…

Alexandre Vialatte terminait ses chroniques, presque invariablement par «  Et c’est ainsi qu’Allah est grand. » Formule que je n’oserais reprendre à mon compte par ces temps troublés. Soyons prudents. Le risque est grand d’invoquer Allah. — Tu crois ? — Oui, il y a très exactement 6, 78 probabilités sur 10 de voir débarquer les policiers. — Chuuut, alors !