Le regard et l’œuvre

Le regard et l’œuvre

6 février 2024 0 Par Paul Rassat

C’est le regard du spectateur qui donne vie à l’œuvre d’art. Sans lui, l’œuvre ne serait rien. Le spectateur participe donc à la création, dont il devient l’acteur final. Fabriquant son œuvre, l’artiste se découvre et se construit en même temps que se noue cette conversation permanente entre lui et son travail, entre son travail et lui.

Le miroir aux alouettes

Le spectateur, de son côté, se contente souvent de prendre l’œuvre pour un miroir plutôt que pour le résultat d’une longue conversation à laquelle il est convié. Demeurant à la surface, satisfait de ce qu’il considère comme un reflet de lui-même, il ne capte qu’une émotion qui le conforte dans ce qu’il croit être. Émotion qui accroît cette réalité augmentée de l’extérieur plutôt qu’un processus intérieur né d’une rencontre. Le tout culmine alors en un selfie. Et le tour (de soi) est joué !