NTM 

NTM 

11 mai 2024 0 Par Paul Rassat

Nique ta mère ou le complexe d’Œdipe. On ne parlerait plus aujourd’hui de complexe d’Œdipe. On dirait « Œdipe, c’est compliqué ». L’expression NTM est-elle une insulte ou une injure ? Difficile de trancher. L’injure est à l’origine une injustice, une violation du droit. L’insulte serait un assaut, une attaque. Débordement de force pour l’insulte, d’injustice pour l’injure. « Nique ta mère » était aussi, il y a  un peu plus de 35 ans, une formule de salut entre élèves d’un collège nanterrois. Un salut teinté d’affection. Quant au verbe niquer, il signifie « posséder charnellement » et vient du mot arabe. Les voyages forment la jeunesse et les mots.

Retour aux origines

L’Origine du monde est ce tableau de Courbet que possédait (charnellement ?) Lacan. Là, quand, et où ? Niquer sa mère serait une manière de résoudre l’équation impossible. Il ne faut pas pour ceci prendre l’expression à la lettre. Elle ne se résume pas à un acte sexuel. Il s’agirait plutôt de revenir d’où l’on vient, pour s’y perdre ou bien pour en renaître.

Symbolique

Puisqu’il n’est pas question de prendre l’expression à la lettre, prenons quelques libertés d’interprétation.  La mère en question peut simplement être une femme plus âgée. De 24 ans, par exemple. La relation aurait officiellement débuté quand le jeune homme avait 15 ans, soit la majorité sexuelle, afin d’écarter toute violation de la loi. Certains se souviennent de Gabrielle Russier condamnée à un an de prison avec sursis pour enlèvement et détournement de mineur d’un de ses élèves de 16 ans. Elle se suicida en 1969. L’élève en question déclara par la suite : «  Il n’y a jamais eu entre elle et moi les rapports traditionnels de professeur à élève… Mais ce n’est pas parce qu’elle était mon professeur que nous nous sommes aimés, nous aurions pu nous rencontrer n’importe où ailleurs. »

Renaissance et vocation

Il arrive que de cette relation naisse une vocation. Elle aurait pu s’incarner dans le théâtre. Las ! Elle sombra dans la fonction politique qui relève davantage de la farce que du théâtre classique. Quoique…la farce ,on la retrouve en même temps chez les plus grands comme Molière et Shakespeare. C’est dingue, non ! Quant à Renaissance, il semble que le mouvement, même en marche, serait en voie d’épuisement.

NTM

« Laisse-moi zoom zoom zang

Dans ta Benz Benz Benz…

…ton bumpa

Me rend dingue dingue dingue »

C’est l’pied ! OTM, Œdipe ta mère!

Revenons à Œdipe. On apprend dans Le Dictionnaire des symboles que le mythe d’Œdipe « compare…la démarche de l’homme à sa conduite psychique… car il eut les tendons coupés dans son enfance( le pied vulnérable d’Achille symbolisait la vulnérabilité de son âme : son penchant à la colère, cause de sa perte ; le pied déchaussé de Jason, à la poursuite de la Toison d’Or, en faisait aussi un boîteux…Œdipe est le symbole de l’homme chancelant entre nervosité et banalisation. Il surcompense son infériorité…par une active recherche d’une supériorité dominatrice ». Que penser alors d’un fondateur du mouvement En marche qui slalomerait en même temps entre deux voies et qui trouverait comment s’affirmer en jouant au football et en tirant un pénalty victorieux à contre-pied ? En même temps la mère accouche d’un président qui œdipement la rejoint et de ce mouvement naît le plaisir évoqué dans cette lointaine interview :  » Nous aimons limer…nos cerveaux ». La référence à Montaigne ôtait toute ambiguité.

LTM

La réinterprétation moderne du mythe d’Œdipe pourrait donner LTM, Like Ta Mère, en click and collect. Quant à l’agression dont a été victime L’Origine du monde, pourquoi ne pas y voir une mise en règles ?

Pour conclure

On fait de cette formule un proverbe africain : «  Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient. » À quoi répond Pierre Légaré : « Quand le douanier te demande d’où tu viens, tu peux répondre :  « D’un utérus », mais il faut pas que t’aies quelque chose d’urgent ce jour-là. »