Re-Confinement de l’expression politique. Actus diverses

Re-Confinement de l’expression politique. Actus diverses

19 novembre 2021 0 Par Paul Rassat

Dates variables pour les fêtes de fin d’année

L’éventualité d’un prochain re-confinement bouleverse l’approvisionnement des grandes surfaces. Ne tardez pas. Foie gras, huîtres, escargots, guirlandes, blanquette de Limoux seront disponibles fin novembre. Le gouvernement pense même fixer noël et le nouvel an début décembre afin d’anticiper un confinement. N’oubliez pas le PQ, les jeux d’intérieur, les calmants.

« Joyeux confinement ! »

Receveur d’alertes

Talpa devrait prochainement dresser une liste des métiers réellement utiles et d’avenir. Parmi ceux-ci, le métier de receveur d’alertes. On voit à quel point nombre d’alertes lancées au hasard se perdent dans la nature. D’autres sont contrées par des manœuvres malveillantes. La profession de receveur d’alertes permettra la mise en place efficace d’une adéquation entre le lancer et la réception des alertes afin que celles-ci trouvent le meilleur chemin. Il va de soi qu’à la profession de receveur d’alertes il faudra adjoindre, dans un souci d’efficacité, des viseurs, des orienteurs, éventuellement des amortisseurs  afin d’assurer aux alertes le meilleur impact possible. La photographie représente un receveur d’alertes à l’ancienne. Elle est empruntée au site ecoute.ch.

L’inefficacité voulue de nos démocraties

Nous, citoyens, savons que nos dirigeants sont, pour un certain nombre, inefficaces et que parmi eux certains nous trompent. Mais si nous élisions des dirigeants efficaces et sincères et que le monde ne s’améliore pas nous serions obligés d’être nous-mêmes efficaces et sincères. Fascisme, dictatures facilitent la tache du citoyen qui peut se permettre de se comporter à l’image de ses dirigeants.

Trottoirs-rouloirs

Il devient de plus en plus difficile de trotter paisiblement sur les trottoirs que l’on devrait désormais renommer des rouloirs.

Stanislas Guérini

Stanislas Guérini est passé par le lycée Henri-IV, HEC, il a créé son entreprise. Député, il est délégué général de LREM. Récemment, Stanislas Guérini était interviewé sur une radio nationale. Voici une synthèse assez lapidaire de son propos. « Vous savez, moi je crois. Je crois que. Moi je souhaite. On est dans un moment, il faut en prendre conscience, qui est un moment inédit. Moi je crois d’abord qu’il faut réussir. Oui, il y a une baisse d’immunité pour les personnes âgées qui les mettent (sic) en danger. Moi ce que je crois. Vous savez, cette attaque-là. Moi je crois. Je ne me cache pas derrière mon petit doigt. Moi je crois que. Il est utile pour faire en sorte que. Tout à fait. »