Zones humides et glaciers chez ASTERS

Zones humides et glaciers chez ASTERS

2 février 2024 0 Par Paul Rassat

Asters suit son bonhomme de chemin, avec  application, ténacité et cohérence. Le 25 janvier, on pouvait assister à la conférence de Jean-Baptiste Bosson et Manon Salerno sur la fonte des glaciers et ce qui en découle.  Ce samedi 3 février, ASTERS participe à la «  Journée Mondiale pour les zones humides.

Programme de la journée chez ASTERS

Au programme :

  • 14h30-17h30 : ATELIERS

Découvrez la biodiversité autour de plusieurs ateliers sur le castor, les rivières et mares, les amphibiens, etc.

À partir de 6 ans. Les enfants doivent être accompagnés (certains ateliers ne sont pas encadrés).

  • 18h-19h30 : CINE-DEBAT

Diffusion en avant-première du court-métrage « Comment protéger les zones humides ? » produit par Asters-CEN74 (6mn)

Projection du film « L’appel des Libellules » (54mn).

Et fondre…

L’intervention de Jean-Baptiste Bosson était à la fois placée sous le signe de la science et sous celui de l’information. Le changement climatique est lancé, la fonte des glaciers est en cours. Si nous n’agissons pas, à terme, le niveau des océans s’en trouvera rehaussé de plus de soixante mètres. Nous devons donc limiter cet enchaînement, sa vitesse et son impact. Au lieu de laisser prospérer le système économique et politique qui s’est développé  en détruisant la nature, protégeons et sauvons ce que l’évolution malheureuse peut cependant apporter de positif en matière de vie et d’adaptation. De nombreuses formes de vie apparaissent dans les milieux abandonnés par les glaciers. Il est aussi possible de stabiliser les glaciers au lieu d’accepter une fonte irréversible.

Pourquoi les glaciers ?

Les glaciers participent au maintien de la température terrestre, évidemment. Ils sont aussi  «  d’extraordinaires étendards et leviers pour sensibiliser et catalyser une réaction collective sur le climat. » On les voit fondre, il est possible de mesurer ce phénomène dont les images peuvent toucher tout le monde.

Reste à faire « fondre » les décideurs. Jean-Baptiste Bosson fait la course à la fonte des glaciers et aux décideurs politiques afin de les convaincre de prendre les décisions qui s’imposent. La France est en bonne voie. Reste à passer des décisions à l’action.

La Journée Mondiale des Zones Humides

En fondant, les glaciers créent des zones humides. L’enchaînement  entre l’intervention de Jean-Baptiste Bosson et la journée du 3 février s’imposait.

Agir ?

Pendant  le moment d’échange avec le public, il a été demandé au glaciologue d’ASTERS comment agir. Tout le monde n’habite pas à proximité d’un glacier. Mais chacun peut observer, s’informer et préserver la nature dans un environnement de quelques kilomètres autour de chez lui.