Chercher

Chercher

12 septembre 2022 0 Par Paul Rassat

«  Qu’on ne vienne pas me chercher » déclarait le Président Macron à propos de la fermeture de Fessenheim. « Qu’ils viennent me chercher » déclarait le Président Macron à propos de l’affaire Benalla. Le Président Macron semble chercher la petite bête en jouant à cache cache. Que cherche-t-il exactement ?

Tourner autour du pot

Le verbe chercher vient de l’ancien français cerchier. Pas de jeu de mots graveleux puisque toutes les lettres se prononçaient à l’époque. Cerchier nous fait remonter au latin circum, autour. Le TLFi nous apprend que « l’idée dominante est celle de tentative dont le résultat n’est pas acquis d’avance. »

Chercher la reconquête

Pendant que le Président Macron veut qu’on le cherche sans le chercher et qu’on le trouve sans le trouver, Éric Zemmour relance sa reconquête. Il tient université dans le Var. «Université d’été de Reconquête : les électeurs d’Éric Zemmour croient toujours en lui, à condition qu’il sorte de ses thèmes de prédilection. » d’après France Info. Que Zemmour soit Zemmour sans être Zemmour, en quelque sorte.

Re-areu

Renaissance pour le Président. Reconquête pour Zemmour. Douce régression vers un re-nouveau, un renouvellement de ce qui n’existe pas vraiment. Dans une précédente vie, le rédacteur de Talpa avait interviewé Yves Cusset pour son livre Réussir sa vie du premier coup. Ce titre pessimiste laisse entendre à qui veut qu’il n’y aurait qu’une vie et qu’il ne faut pas rater son coup.Voici la dernière partie de ce brillant échange.

Tout est question de transit.

Êtes-vous partisan des WC à la turque ?

L’existence n’est probablement qu’une question de transit. L’épanouissement est affaire de juste milieu entre la diarrhée et l’occlusion intestinale, comme ne l’avait pas vu celui qui était pourtant le grand spécialiste du juste milieu, Aristote. Pour ce qui est des toilettes à la turque, elles font aujourd’hui partie du patrimoine mondial de l’humanité. Et un grand historien des toilettes, Pierre Desproges, nous en rappelle l’origine, injustement méconnue :  « N’oublions pas que ce sont les turcs qui ont inventé les chiottes, qui distinguent l’Homme de la bête. C’est en effet en 612 après JC que le grand Archie Merde s’écria ‘Eurêkaka !’ en sortant de ses latrines. Il avait eu le premier l’idée de baisser son pantalon avant de chier ».

Du danger de la lecture

Je suis très tenté de lire votre livre mais mes premières impulsions me mènent souvent vers des catastrophes ; pourquoi devrais-je lire votre livre ?

Lire est en soi catastrophique. Cela vous éloigne d’une vie authentique et vous coupe de tout contact avec les autres. Quand on voit le nombre de jeunes qui lisent des livres (les statistiques de l’INSEE parlent de plus de 3h de lecture par semaine pour les jeunes de 7 à 11 ans) au lieu de regarder BFM TV ou de se rendre utiles à la nation, on se dit qu’on va droit à la catastrophe. C’est pour cela que j’écris, pour éviter de trop lire ; je laisse la catastrophe aux autres, mais sans intention de nuire.

Contrairement au Président et à Éric Zemmour toujours sur le retour.