Catégories
Gastronomie Non classé Réactu

Cuisine politique et brochettes de langue

La brochettification de l’expression

Pour vos barbecues, achetez chez votre boucher ou plutôt en grande surface des éléments préparés. Cubes de viande, dés de poivrons. Faites-les si possible mariner dans des sauces basiques, éventuellement enrichies de colorants et d’exhausteurs de goût. Le tout doit apporter cette touche industrielle à laquelle le goût contemporain est habitué. Vous risquez sinon la sortie de saveur, le dérapage culinaire, le fiasco convivial, voire de cuisine politique

Mieux ! Achetez des brochettes toutes faites. Vos convives achetant les mêmes, ils se sentiront chez vous comme chez eux. Organisez-vous sur le même modèle en matière de conversation. Évitez les sujets trop pointus qui demanderaient une réflexion personnelle.

Pensez que certains de vos invités apprécient exclusivement la viande blanche. Le poulet est alors recommandé. La dinde a beaucoup de succès. Les gaullistes privilégient le veau. N’hésitez pas à forcer sur les conservateurs dans certains cas, sur les colorants dans d’autres. Adaptez-vous.

Cuisine politique

Si vous passez ce cap avec succès, vous pouvez envisager de vous lancer dans la cuisine politique. Y prévalent pâtés et terrines de campagne. Les salades y sont bienvenues. Le menu doit être alléchant et très prometteur sinon les électeurs ne passeront pas à table. Le scrutin tient lieu de repas. Si vous avez bien mené votre programme et votre campagne tenant lieu de menu, vous pouvez ensuite servir pratiquement n’importe quoi. Il suffit que le dressage soit à la hauteur. Les plats préparés auxquels on donne une dernière touche personnelle font très bien l’affaire. Les électeurs ont l’impression d’avoir participé et c’est l’essentiel.

Si vous êtes élu, vous avez du temps devant vous. La digestion dure cinq, six ou sept ans et ce sont le plus souvent les convives qui font la vaisselle. Lors des élections suivantes, vous pouvez resservir les plats qui ont remporté du succès. Pensez chaque fois à arroser vos plus proches soutiens dont le gosier est vite à sec.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.