Enseignement obligatoire et gavage

Enseignement obligatoire et gavage

22 novembre 2021 0 Par Paul Rassat

Le désir d’apprendre

L’Inde a rendu l’enseignement obligatoire. Plus de dix millions d’enfants de ce vaste pays n’étaient pas scolarisés et travaillaient dès l’âge de huit ans. Tout le monde s’est donc réjoui de cette décision. Que constatons-nous dans nos bonnes classes françaises aujourd’hui ? Ennui, désenchantement. Dans son livre publié en 1928 Propaganda  (qui fut paraît-il l’un des livres de chevet de certains dirigeants nazis), Edward Bernays développe une thèse qui  pourrait  se résumer ainsi « Ne pas supplier le client d’acheter votre produit, mais l’amener à vous supplier de le lui vendre ». L’école obligatoire répond dans un premier temps à un désir ; puis l’obligation tue ce même désir.

(L’image vient du site École primaire de Villeneuve-lès-Bouloc)

Gavage et standardisation

On peut même constater que ce sont les enfants et les adolescents qui possèdent naturellement un esprit curieux, ceux qui veulent réellement apprendre, qui sont le plus déçus par le rouleau compresseur administrativo-pédagogique de l’Ecole. Les « sages » n’attendent rien.  Ils travaillent par obligation. Certains sont capables de vous réciter le cours par cœur, d’avoir de bonnes notes, d’être tête de classe sans être tête pensante, ni rien comprendre au sens du cours. Les plus curieux, les plus vifs d’esprit, parfois, décrochent. Les autres disent de l’école qu’elle les gave. À  l’époque où l’on s’interroge sur le gavage des oies, on gave la jeunesse, qui se farcit des crises de foie et des crises de foi en l’enseignement. Les élèves deviennent des tubes digestifs.

Uniformisation insipide

Éviter le gavage trop rapide, apparemment rentable mais qui provoque souvent constipations ou diarrhées. Pratiquer de préférence un gavage aux produits naturels en immobilisant l’élève quelques heures sur une chaise, le laisser s’ébattre deux ou trois fois dans la cour, alterner les produits alimentaires (matières littéraires, scientifiques, artistiques, sportives) mais veiller à ce que tous les volatiles aient bien la même alimentation car il s’agit d’aboutir à un produit standard. Certains mourront d’indigestion, d’autres de sous alimentation, mais la grande majorité s’adaptera et correspondra  au produit attendu : un peu terne mais résistant, saveur peu prononcée mais adaptable à toutes les sauces, toutes les recettes.

Entretenir le désir d’apprendre

Comment susciter et entretenir le désir d’apprendre, comment ne pas le tuer chez ceux qui le possèdent au départ ? Comment faire pour que ceux qui se bousculeront plus tard afin d’obtenir un produit Apple avant les autres montrent le même intérêt pour les études ?

Réponse à venir dans d’autres articles.